Oups ! J'ai pris un pull à col roulé pour venir en vacances et en le mettant, je me suis rendue compte que le col n'était pas impeccable... Cela m'a rappelé mon séjour de deux ans à New York.

Rapidement, le col de mes chemisiers blancs était noirs de crasse comme jamais ils ne l'avaient été en douze ans de vie parisienne. C'était la même chose pour mon colocataire qui lui habitait Gap avant d'arrivée à New York. Qu'ils soient sales c'est une chose, le problème c'est qu'ils étaient toujours sales après avoir été lavés. C'est pour ça qu'ils devenaient rapidement, peut -être pas noir, mais gris de saleté. J'en étais venu à mettre de la lessive liquide directement sur les cols avant de les laver. Même qu'au début, je mettais dessus de la lessive-à-main (Génie) que j'avais ramené de France ce qui avait pour effet de mousser énormément dans les machines du lavomatic où nous allions faire notre lessive. Évidemment, on s'est fait tirer les oreilles par le propriétaire. Donc je m'étais procuré une lessive à machine liquide. Quand je suis rentrée en France , les chemisiers ont été lavés propres, en machine à laver; normal, quoi ! Et les cols étaient propres …sauf qu'ayant été un peu maltraité à New York, plusieurs d'entre eux étaient élimés à la cassure du col parce qu'ils avaient été «brûlés » par la lessive.

Heu !!! le pull mentionné plus  haut est était loin d'être aussi sale que mes chemisiers à New York .... :-! Il est de nouveau très propre....:-)